CRS 203 - ORAN

Compagnie créée en 1957 à Oran.
Transférée à Orléans (45) et Nice (06) et dissoute en 1963.

    En pointe, un écu de gueule représente un coq à la patte posée sur un globe ; la IIème République fit graver le sceau de l'État qui sert encore, à peine rectifié, pour sceller les constitutions : la Liberté assise y tient un gouvernail marqué d'un coq à la patte posée sur un globe.
    Les éléments représentant le coq ainsi que le croissant et l'étoile font référence aux populations musulmanes et françaises.
    Vue d'une fenêtre de l'intérieur de la basilique de Santa-Cruz, on aperçoit la corniche, la montagne des lions et le port oranais.
    Il semblerait que le nom "wahrân" (Oran en Arabe) vient du mot arabe "wahr" (lion) et de son duel deux "wahrân" (deux lions). La légende dit qu'à l'époque (vers l'an 900), il y avait encore des lions dans la région. Les deux derniers lions chassés se trouvaient sur la montagne près d'Oran, d'où son nom : la montagne des lions.

Héraldique : " Coupé de sable à l'ogive d'azur et à la montagne de sinople bordées d'or, cantonné à dextre d'une étoile d'or à six rais et à senestre d'un croissant d'or ; et d'azur à deux vergettes de sable bordées d'or déportées, une à flanc dextre, une à flanc senestre mouvant de gueules, et à l'écusson de gueules en pointe au coq hardi, crêté de gueules, becqué et membré d'or. "

 

 Copyright © 2002. Tous droits réservés.
Révision : 01 févr. 2016