CRS 205 - CONSTANTINE

Compagnie créée en 1957 à Constantine.
Transférée à Bordeaux (33) et dissoute en 1964.

    Au cœur, le blason de Constantine : Coupé d'azur et de gueule chevronné d'argent au poisson en pointe de même, sommé d'une couronne murale d'or à cinq créneaux, au cheval gai de sable.

    L'azur représente le ciel d'Algérie, les gueules (d'un mot persan signifiant les couleurs) symboliseraient le désert ; ou, selon une autre signification, les gorges du Rhumel (décrites par Guy de Maupassant telles qu'un "Abîme rouge comme si les flammes éternelles l'avaient brûlé").
    Le chevron représente le confluent en amont et près de Constantine des Oueds Rhumel et Bou Merzoug. Certains croient y voir l'éperon des cavaliers arabes.
    Sous le chevron, est peut-être représenté le haut de la flamme des CRS représentant la vivacité et la permanence.
    Le barbeau est l'évocation du Rhumel qui traverse la ville ; poisson commun des oueds algériens, (il ne faut pas y voir la marque des premiers chrétiens).
    La couronne murale est le timbre normal des blasons des cités. Ici, elle a une signification particulière. Constantine (ex. Cirta) était dès la plus haute antiquité, une place forte entourée de solides fortifications.
    Quant au cheval, à robe noir de Numibie (gai, signifiant nu c'est-à-dire ni sellé ni bridé), il rappelle l'importance de l'animal de selle pour les populations de la région. Il peut rappeler aussi le souvenir de la célèbre jument noire Halilifa, passée dans la légende arabe, qui par son instinct, sa vigueur et son galop, contribua à la délivrance de Constantine assiégée par les Tunisiens en 1700.

 Héraldique : " De gueules au cheval courant de sable sur une couronne d'or fleuronnée de cinq merlons au point honorable ; à l'écusson d'azur en coeur à l'étaie et à la flamme de sable, sur une campagne de gueules au chabot tourné vers dextre de gueules lorré de sable ; et en pointe à l'inscription " CONSTANTINE " en lettres d'or. "

 

Copyright © 2002. Tous droits réservés.
Révision : 01 févr. 2016