CRS AUTOROUTIERE OUEST ÎLE-DE-FRANCE
Vaucresson (92)  CRS 2
 

A dextre supérieure : Le blason du département des Yvelines (78).

(D'azur semé de fleurs de lys d'or aux deux bandes ondées d'argent brochant sur le tout).
Ce blason a été créé à l'origine pour l'ancien département de la Seine et Oise. Il s'inspire des armes anciennes de l'Île de France (les fleurs de lys) et les deux bandes ondées symbolisent les deux rivières : la Seine et l'Oise.

A sénestre supérieur : Le blason du département des Hauts de Seine (92).
(Parti : au premier d'azur à la fleur de lys d'or, au second de gueules à la nef équipée et habillée d'argent ; au chef aussi d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur).
La fleur de lys est empruntée à Antony, ancienne propriété de l'abbaye de Saint Germain des Prés. La nef, symbole de la navigation sur la Seine, figure dans les armoiries de Boulogne-Billancourt (92). La fasce ondée de Nanterre, chef-lieu du département, est placée naturellement en chef de l'écu.

A dextre inférieure : Le blason de la Région Normandie, symbolisant l'autoroute A13 dite "de Normandie", secteur le plus important surveillé par la CRS.
(De gueules aux deux léopards d'or, armés et lampassés d'azur, passant l'un sur l'autre).
A l’origine au nombre de trois, ces léopards sont les armoiries des ducs de Normandie, rois d’Angleterre depuis Richard Cœur de Lion. En 1465, Louis XI nomme son frère Charles, duc de Normandie. Il choisira de réduire leur nombre de trois à deux : sans doute une manière de se distinguer des souverains d’Angleterre qui continuaient de porter les trois léopards.

A sénestre inférieur : Le blason de la ville de Vaucresson (92), siège du casernement de l'unité.
«Fascé d’argent de sinople de six pièces, les fasces d’argent chargées de six merlettes de gueules 3,2 et 1». (Famille de Beauvillier).
«Au chef d’azur chargé d’un clou d’argent accosté de deux fleurs de lis d’or» (Abbaye de Saint-Denis).

Sur le tout, au centre : Le pictogramme autoroutier chargé d’azur.