CRS AUTOROUTIERE NORD PAS-DE-CALAIS  Lambersart (59)
CRS 11 et 16
 

Partition du chef dextre : Fond azur semé de trois fleurs de lys coiffées d'un pont à trois piliers à embases de gueules. Ce meuble constitue les armoiries de l'Artois.
L'Artois, détaché de la Flandre, fut apporté à la France en 1180 par le mariage d'Isabelle de Hainaut avec le roi Philippe Auguste. En 1237 Louis VIII donna le comté en apanage à son fils Robert, qui prit pour blason les armes de France brisées d'un lambel de gueules (branche cadette), qu'il surchargea de châteaux en souvenir de sa mère Blanche de Castille et pour rappeler les neuf châtellenies de l'Artois.

Partition du chef sénestre : Le lion rampant dont la première représentation apparaît sur le sceau de Philippe 1er Duc de Flandres vers 1164, se dresse en azur sur la partition du chef sénestre à fond d'or. Il évoque le lien historique et géographique de la région Nord Pas-de-Calais avec les Flandres.
En 879, Baudouin Bras de Fer, gendre du roi Charles II le Chauve, devint le premier comte de Flandre. Il aurait adopté le symbole du lion car il aurait vaincu un roi sarrasin qui portait lui-même cet animal pour emblème.

Pointe dextre : Fond azur se détachent deux voies d'argent chevauchées d'un pont également d'argent, symbolisant un échangeur autoroutier, rappel de la compétence territoriale et de la spécificité de l'Unité.

Pointe sénestre : Les fleurs d'acanthes, caractéristiques du chapiteau corinthien en architecture, sont en incrustation d'or sur fond azur dans la partition de la pointe sénestre du champ de l'écu. Elles soulignent et encadrent la flamme des Compagnies Républicaines de Sécurité. Cette dernière charge marque l'origine et l'appartenance de notre Unité aux Compagnies Républicaines de Sécurité.